Y croire, encore et toujours…

J’aime la vie, ce qu’elle nous offre, ce qu’elle nous fait vivre…

J’aime les surprises, les rires, les bons moments passé…

J’aime profiter de la vie, je suis gourmande côté cuisine et je croque la vie à pleine dent!

Mais parfois, la vie vous rattrape, vous tire les oreilles, elle vous plante, la, au milieu de votre chemin, des tas d’obstacles à traverser…

L’année 2013 n’avait pas été des plus joyeuses, en fin d’année surtout, après l’annonce de la maladie de papa.

Le cancer frappe des milliers de gens, il est tombé chez nous aussi, et jamais, jamais, nous ne pensions le connaître de si près.

Je ne m’étais jamais dis que cette fichue maladie allait nous arriver, à nous, parce que l’on entends tout cela chez les autres, et parce que l’on ne s’imagine jamais cela tout près de soi…

Mon papa se bat contre cette maladie depuis quelques mois maintenant, toujours avec forçe, volonté, espoir.L’annonce avait fait l’effet d’une bombe.

Les semaines ont passées, la maladie est toujours la, mais les traitements, lourds, l’a rende moins forte.Un premier bilan, après quelques dizaines de séances de chimiothérapie a été fait…J’ai accompagné papa, la boule au ventre, les larmes au bord des yeux, mais pleine de force pour les retenir devant lui.

Jamais, oh grand jamais craquer devant lui, je me l’interdis!

Le bilan est plutôt positif, papa réagit très bien au traitement, même si ceux ci sont épuisants, qu’il est très affaiblit, et que son corps subit quelques changements, forcément…

Malgré toute la difficulté d’entendre des tas de mots en quelques minutes, d’essayer de tout retenir pour mieux comprendre ensuite, nous avons à l’heure actuelle la certitude que les médecins ont choisi le bon protocole, les bons produits pour lui.

3 cancers sont la, mais petit à petit, ensemble, tous ensemble, nous comptons bien reprendre le pouvoir!

La maladie recule pour certains organes, ne bouge pas pour d’autres.Elle n’avance pas, elle recule! Nous sommes repartis plein d’espoir, nous en avions besoin, il en avait besoin! Entendre des mots de courage, du bon avancement du traitement, même si rien est facile au quotidien, cela donne de la forçe pour continuer.

La roue finira par tourner…

Papa est très courageux, il ne se plaint jamais, même si je le connais par coeur, même si je devine sa douleur, il avance pas à pas.

Je suis convaincue que dans ces cas précis de maladie l’entourage du malade est très important, je suis ravie de voir qu’il est soutenu de toute part. Famille proche ou lointaine, amis d’enfance, connaissances, chaque jour qui passe son téléphone sonne. Du soutien il en a, a la guérison il arrivera!

Le quotidien est très variable, le physique s’est amenuisé, mais malgré tout la rage de vaincre prend le dessus

Nous croyons à un avenir meilleur et nous nous efforçons de mettre K.O la maladie avec lui!

2014 sera meilleure…je l’espère profondément

Tags: , ,

19 Réponses pour “Y croire, encore et toujours…”

  1. La perchée 30 janvier 2014 à 16 h 41 min #

    J’espère pour toi que 2014 sera une belle année ! J’espère que ton papa ira bien, que tes problèmes de maison se résoudront et que niveau boulot et fatigue ça va aller aussi !
    Je te trouve très courageuse et quand souvent j’entend des gens se plaindre de pacotilles, je pense que les gens comme toi devraient s’en servir de punching ball !

    • lexou 4 février 2014 à 14 h 57 min #

      😉 je ne sais pas si c’est du courage, la vie nous a imposé cette épreuve, nous nous pincons les lèvres pour ne pas pleurer, nous nous donnons la main pour ne pas flancher, et nous nous battrons avec lui très fort!Merci!

  2. Ze Fanny Mummy 30 janvier 2014 à 16 h 44 min #

    Salut,

    De bonnes nouvelles donc, et c’est ce qui compte !
    C’est sur que tout ton soutien l’aide profondément j’en suis persuadée mais même si tu ne veux pas craquer devant lui, ne te l’interdis pas non plus.
    Il faut que tu t’épanches pour pouvoir tenir.

    Vous êtes sur la bonne voie, c’est super. Bon courage pour le reste du chemin :)

  3. Soussou Reve 30 janvier 2014 à 16 h 54 min #

    Je vous souhaite vraiment de tout coeur qu’il arrive à vaincre cette p****n de maladie et je suis sure que le soutien que vous lui apportez l’aide dans ce combat
    Je vous envoie à tous du courage et de bonnes ondes

  4. mamandoudouce 30 janvier 2014 à 16 h 56 min #

    J’espère que 2014 sera meilleur que 2013. Je te souhaite, ainsi qu’à ta famille, encore beaucoup de courage pour affronter la maladie de ton papa!
    Je t’embrasse

    • lexou 4 février 2014 à 14 h 55 min #

      Merci beaucoup!Nous croisons les doigts pour que 2014 soit l’année des bonnes nouvelles!

  5. malise 30 janvier 2014 à 17 h 26 min #

    Je vous souhaite beaucoup de courage et de volonté! Ton Papa est très entouré, c’est essentiel, et cela participe pour beaucoup au succès des traitements. Je suis sûre que 2014 vous donnera le sourire …

    • lexou 4 février 2014 à 14 h 55 min #

      Je l’espère aussi beaucoup!Merci beaucoup!

  6. danslapeaudunefille 30 janvier 2014 à 18 h 09 min #

    courage à lui et à vous qui le soutenez !

  7. Milie 30 janvier 2014 à 23 h 24 min #

    C’est tellement dur…
    <3

    • lexou 4 février 2014 à 14 h 54 min #

      Oui c’est dur, la vie n’est pas facile parfois, mais nous résistons!

  8. Lucky Sophie 31 janvier 2014 à 14 h 08 min #

    Je te souhaite beaucoup de courage, j’y ai été confrontée pour mes 2 parents, je suis de tout coeur avec toi !

    • lexou 4 février 2014 à 14 h 53 min #

      Merci beaucoup, j’espère encore de bonnes nouvelles début mars lors du second bilan!

  9. Oum 31 janvier 2014 à 20 h 24 min #

    Je retiens le mot: reculer … C’est très bon signe ça, et j’espère que tout finira par rentrer dans l’ordre. Pas évident de devoir vivre la maladie d’un proche, et encore moins celle d’un paretn. Courage ma belle <3

    • lexou 4 février 2014 à 14 h 54 min #

      Merci beaucoup, je voudrais lui prendre sa douleur, ca me tord le ventre de le voir quand il est mal!

Trackbacks/Rétroliens

  1. Ailleurs sur la blogo #36 - 4 février 2014

    […]  Y croire encore et toujours : et ce n’est pas plus simple quand on pense à ses […]

Laisser un commentaire