Vive les Normands!!!

Il était prévu depuis des semaines, que je passe la journée d’hier à Cherbourg.

j’ai fais plus de 300km le matin, après avoir déposé ma crevette très tôt chez nounou, j’ai pris la direction de la Manche.

J’ai l’habitude de cette route, très pratique jusqu’à Caen, puis par la nationale, en traversant pleins de petites villes, jusqu’à l’arrivée, prévu initialement à 10H.

Sauf que je n’avais pas prévu la neige moi, ou plutôt, je n’avais pas pris le temps de regarder la météo la veille.

Sur la route, j’ai commencé à avoir du verglas, puis une tempête de neige dans les 20 derniers kilomètres.

Après plus de 30 minutes de retard et plusieurs coups de fil pour prévenir, c’est un peu en vitesse que je suis arrivée…

La journée s’est bien passée…

Sauf que je n’ai pas réfléchi du tout à la route du retour, je ne dormais pas à l’hôtel cette fois ci, non non je devais rentrer, Mr Lexou est en déplacement toute la semaine et ma crevette était chez nounou jusqu’à 19H30 exceptionnellement.

Il a neigé… toute la matiné…toute l’après midi…

Au fur et à mesure des heures qui s’écoulaient, j’entendais des habitants de la ville, discuter entre eux sur les conditions du trafic de la région « bus renversé » « 3 tonnes en travers » « gendarmes qui barrent la route » « accès routier coupé » …

Je vous assure qu’il ne valait mieux pas voir ma tête à ce moment là.

Un vent de panique m’envahi, je commençais à me dire que pour la première fois je devrais sans doute laisser ma fille à quelqu’un d’autre pour la nuit….dur dur !

 

Cherbourg et ses environs était couvert de plusieurs centimètres de neige

 

Après quelques « au revoir » c’est avec un stress énorme que j’ai repris la voiture, pour reprendre la direction de la maison, quand j’ai croisé à pied un chauffeur de bus, qui m’avait l’air bien sympathique, a qui j’ai demandé la route.

« Mais madame, vous n’allez jamais arriver à rentrer ce soir, c’est impossible, toutes les routes sont barrées, il faut prendre les toutes petites routes de villages pour avoir peut être une chance de rejoindre la nationale!! »

C’est bien beau, mais moi, les toutes petites routes de campagne je ne les connais pas, et avec la nuit qui commencait à tomber, je sentais que j’allais me perdre…Je sentais très mal la fin de cette histoire…

A la vue de mon visage triste et complètement paniqué, ce gentil monsieur, dont je ne connais même pas le nom, m’a proposé de me « conduire » ou plutôt « m’escorter », à 30 kilomètres plus loin, au travers des petites routes, pour que je puisse rentrer chez moi…

 

J’ai collé le bus, laissant passer les feux oranges, les priorités parfois, pour ne surtout pas perdre sa trace…

J’ai serré très fort mon volant pour ne pas glisser, ou m’enfoncer un peu trop dans la neige…

J’ai pensé mille fois à ma fille qui m’attendait…

DSC05222.JPG

Et grâce à ce monsieur j’ai réussi à rejoindre le réseau principal pour rentrer chez moi…saine et surtout rassurée et heureuse de retrouver mon bébé….J’suis un peu barge mais vraiment je ne pouvais pas imaginer une seule seconde passer la nuit sans ma fille…

 

La première chose que j’ai faite en arrivant chez nounou, c’est de respirer l’odeur de ma crevette, juste dans le cou, et ca m’a fait un bien fou!!!!

Vive les Normands!!!!

Vous aimerez aussi :

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire